Le nouveau zonage AFR sera effectif à partir du 1er juillet 2014. Grâce à l’action des élus locaux qui ont su valoriser la politique de développement économique du territoire, Cosne-Cours-sur-Loire conserve jusqu’en 2020 sa place dans le classement des villes éligibles à cette aide économique majeure.


À la fin de l’année 2013, les élus du territoire ont pris connaissance du projet de redéfinition du zonage AFR (Aides à Finalité Régionale) présenté par la DATAR. Basé sur une enveloppe globale de population éligible réduite de 13.424 habitants, le nouveau découpage excluait à l’origine 10 communes nivernaises, dont Cosne-Cours-sur-Loire. En démontrant l’importance de cette aide économique pour la politique de développement économique du territoire, les élus locaux ont obtenu le déblocage d’une réserve supplémentaire de population éligible, permettant de maintien de Cosne-Cours-sur-Loire dans le zonage.

Grâce aux Aides à Finalité Régionale, les pouvoirs publics ont la possibilité d’allouer aux grandes entreprises et, à taux majorés, aux PME, des aides à l’investissement et à la création d’emploi. À Cosne-Cours-sur-Loire, ces aides ont notamment permis l’implantation de l’usine Biosyl (1.956.000 € d’aides publiques mobilisées), l’extension de l’abattoir (296.000 € d’aides publiques mobilisées), la construction du nouveau bâtiment Gitec (180.000 € d’aides publiques mobilisées) et la poursuite de l’aménagement du Parc d’Activités du Val de Loire.

Selon le zonage AFR en vigueur jusqu’au 1er juillet, la ville de Cosne-Cours-sur-Loire est éligible partiellement aux aides à finalité régionale 2007-2013, au taux normal non limité aux PME.