L’INSEE vient de publier une étude sur les habitudes de consommation des français en 2011, basée sur les enquêtes « Budget de famille » réalisées tous les 5 ans.


Cette étude permet notamment de lister les critères intervenant dans le choix du lieu d’achat : type de produit recherché, lieu de résidence, niveau de vie et âge du consommateur.

En 2011, 72 % des achats alimentaires sont réalisés dans les grandes surfaces. Les commerces de détail spécialisés (boulangeries, boucheries, épiceries, etc.) absorbent 15 % de ces dépenses (les commerces de proximité implantés en zone rurale n’absorbent que 10 % de ce type d’achats).
Pour leurs achats de biens durables, les ménages privilégient largement les magasins spécialisés (70 %), devant les grandes surfaces alimentaires (13 %) et l’achat sur Internet (9 %). En 2011, comme 5 ou 10 ans auparavant, plus leur niveau de vie est élevé, plus les ménages privilégient les petits commerces spécialisés pour leurs achats de biens durables.
34 % des dépenses d’habillement sont réalisés dans les petits commerces spécialisés, l’achat via internet de ce type de produit reste marginal (4 %).

L’achat sur Internet est une pratique de plus en plus fréquente : 65 % des individus de 15- 29 ans et 68 % des 35-44 ans ont fait un achat sur Internet en 2011, contre 48 % des 45-59 ans et 25 % des 60-74 ans. Ce sont les achats de biens culturels (musique, vidéos et livres) qui ont le plus progressé : la part de ce mode d’achat est passée de 2 % des dépenses en 2006 à 11 % en 2011.
L’usage d’Internet s’est également développé pour les achats de biens durables (9 % en 2011, contre 2 % en 2006) : ce sont en majorité les équipements photographiques (19 % des dépenses), informatiques et électroniques (18 %) et les téléphones (15 %) qui sont concernés.