L’INSEE vient de publier les chiffres concernant les populations légales des collectivités territoriales et circonscriptions administratives françaises. Basées sur 2012, ces données prennent effet au 1er janvier 2015.


Avec 1 641 130 habitants au 1er janvier 2012, la Bourgogne se classe au seizième rang des 22 régions françaises : 2,6 % de la population de France métropolitaine réside sur ce territoire. La croissance démographique régionale est estimée à +0,1% en moyenne annuelle, contre +0,5% au niveau national.

216 786 habitants sont recensés dans la Nièvre en 2012, contre 221 488 en 2007. Cette baisse démographique, uniquement due à la variation du solde naturel (-0,4%), place la Nièvre au deuxième rang des départements les plus déficitaires de France. Le solde migratoire (différence entre le nombre de personnes qui sont entrées sur le territoire et le nombre de personnes qui en sont sorties au cours de l’année) est quant à lui nul.

À Cosne-Cours-sur-Loire, la variation annuelle moyenne de la population entre 2007 et 2012 est estimée à -1,1% : 10 551 habitants recensés en 2012, contre 11 166 comptabilisés en 2007.

|Département|Population 2012|Variation 2007-2012 moyenne annuelle|Due au solde naturel|Due au solde migratoire|
|Côte-d’Or|527 403|+0,3%|+0,3%|0,0%|
|Nièvre|216 786|-0,4%|-0,4%|0,0%|
|Saône-et-Loire|555 039|+0,1%|0,0%|+0,1%|
|Yonne|341 902|0,0%|0,0%|0,0%|
Source : Insee

Les populations légales sont prises en compte pour l’application de dispositions législatives, réglementaires et financières relatives à l’organisation des communes.