L’NSEE vient de publier les premiers chiffres sur le territoire Bourgogne / Franche-Comté : 2,8 millions d’habitants y sont décomptés, soit 4,4 % de la population métropolitaine. Il se positionne ainsi au onzième rang des nouvelles régions en terme de nombre d’habitants.


Dans cet espace, 25 communes ont plus de 10 000 habitants : Dijon, avec 152 100 habitants, est la plus peuplée, Besançon, à l’est, est la deuxième grande ville avec 116 400 habitants.

Sur le plan démographique, ce territoire de 47 800 km² est coupé en deux par l’axe Dijon-Mâcon. À l’est de cette ligne, le territoire est globalement plus dense, plus jeune et plus dynamique démographiquement. Il est bordé par les grandes aires urbaines de Mâcon, Chalon-sur-Saône, Beaune et Dijon qui prolongent le couloir rhodanien, et par celles de Montbéliard et Belfort situées à l’extrémité de l’axe rhénan.
À l’inverse, la partie ouest est constituée essentiellement de zones peu denses et peu dynamiques du point de vue démographique. Avec plus de 10 000 habitants, Nevers et Cosne-Cours-sur-Loire, Auxerre et Sens, Autun, Le Creusot et Montceau-les-Mines structurent ce vaste territoire. Les personnes âgées de 75 ans et plus y sont proportionnellement les plus présentes, en particulier dans le département de la Nièvre.

La Bourgogne et la Franche-Comté gagnent, à elles deux, environ 4 800 habitants par an entre 2007 et 2012, soit 0,2 % de plus chaque année.

bourgogne-franchecomte2.jpg

  • Consulter [INSEE FLASH n°13 / Bourgogne et Franche-Comté :
    un espace de 2,8 millions d’habitants->http://www.insee.fr/fr/insee_regions/bourgogne/themes/insee-flash/inf_13/inf_13.pdf]