L’Institut National de la Statistique et des Études Économiques vient de sortir le premier numéro de la collection INSEE FLASH consacré à la nouvelle région Bourgogne-Franche-Comté. 2 pages pour découvrir les grandes caractéristiques économiques et démographiques de la région la plus industrielle de France.


La Bourgogne-Franche-Comté, c’est 47 800 km², 2 819 800 habitants et 1 081 700 emplois en 2013.

Dans cette région, 24 communes comptent plus de 10 000 habitants. Parmi elles, deux dépassent le seuil de 100 000 habitants :

  • Dijon avec 153 000 habitants,
  • Besançon avec 117 000 habitants.

Les espaces les plus peuplés se situent à l’est de l’axe Mâcon / Dijon. La partie ouest de la région est constituée de zones peu denses, hormis le long de la vallée de l’Yonne et de la vallée de la Loire, de Nevers à Cosne-Cours-sur-Loire.

C’est une région agricole, tournée à la fois vers la viticulture et l’élevage. Un peu plus de 50 % du territoire régional est en surface agricole utilisée et 36 % est boisé. C’est aussi et surtout une région de tradition industrielle. La Bourgogne-Franche-Comté se classe au premier rang des 13 nouvelles régions selon le critère de la part des emplois industriels dans l’emploi total.

Quatre secteurs rassemblent 56 % des effectifs de l’industrie :

  • la métallurgie et la fabrication de produits métalliques,
  • la fabrication de matériel de transport,
  • la fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac,
  • la fabrication de produits en caoutchouc et en plastique et autres produits minéraux non métalliques.

Alors que l’est de la région est caractérisé par une forte concentration de grands établissements industriels, l’ouest du territoire est essentiellement animé par des petites et moyennes entreprises.