Le chiffre d’affaires généré par le commerce en ligne est en progression de 14% en 2015. Une récente étude révèle que la croissance de ce secteur est de plus en plus liée aux stratégies commerciales des petites et moyennes entreprises.


Même si les pure-players représentent encore 40% des acteurs du e-commerce, la part des TPE / PME et des commerçants progresse significativement (respectivement 29% et 25%).

Les approches globales du commerce en ligne sont aujourd’hui privilégiées : site marchand, marketplace, comparateurs de prix et réseaux sociaux sont largement utilisés par les e-commerçants pour développer leur volume de ventes.

La part des e-commerçants BtoB continue d’augmenter : 53% en 2015 contre 49% en 2014. La proportion des e-commerçants tournés à la fois vers les particuliers et les professionnels augmente elle-aussi.

L’étude révèle également un point important : les sites marchands génèrent un nombre important de ventes réalisées en magasin (+12 points par rapport à 2014).

Que soit pour élargir leur zone de chalandise ou donner plus de visibilité à leur marque ou à leurs produits, les commerçants développent aujourd’hui des stratégies de présence sur le web optimisées, permettant généralement d’augmenter leur chiffre d’affaires.

– Accéder à l’étude « le profil du e-commercant – spécial TPE-PME »