LA GRAPPE À FRITES – LAURENCE MILLET

Propriétaire d’une résidence secondaire à Thauvenay, Laurence Millet décide en 2014 de quitter l’emploi d’agent de maîtrise qu’elle occupe en Île-de-France pour s’installer durablement dans le Cher. Née à proximité de Lille, Laurence décide alors de renouer avec ses origines en créant un food-truck inspiré des baraques à frites du nord de la France. Après 5 ans à sillonner les routes du Cher et de la Nièvre, la gérante choisit de devenir sédentaire et de s’installer à Pouilly-sur-Loire. « Quand j’ai appris qu’un local était disponible à Pouilly-sur-Loire, j’ai sauté sur l’occasion ! La mairie a acheté les murs et réalisé d’importants travaux de mise aux normes. J’ai racheté le fonds de commerce, pris en charge l’aménagement et l’équipement du point de vente » précise la gérante.

Basé sur le même concept que le food-truck qui avait fait la réputation de Laurence, l’établissement a ouvert le 14 mars, soit 3 jours avant le début du confinement. La gérante a rapidement mis en place un service de vente à emporter pour pouvoir enregistrer quelques ventes malgré la fermeture de son bar-restaurant. Aujourd’hui, les clients sont à nouveau au rendez-vous et Laurence coupe quotidiennement près de 100 kg de pommes de terre ! « Je m’attache à faire travailler les commerçants locaux en achetant chez eux les produits frais que je transforme. Ici, tout est fait maison ! ». Si le développement de l’établissement se poursuit, Laurence pourrait recruter une personne l’année prochaine pour la seconder.

▶️ RETROUVEZ LA GRAPPE À FRITES :
◼️ au 71 rue Waldeck Rousseau à Pouilly-sur-Loire
◼️ sur facebook

BELLE Ô NATUREL – JENNYFER HEVIN

Jennyfer Hévin a ouvert son institut de beauté en 2017 à Neuvy-sur-Loire. Avant de se lancer dans la gestion d’entreprise, Jennyfer a travaillé dans différents établissements tels que Yves Rocher ou Sephora. « J’ai choisi d’ouvrir mon institut à Neuvy-sur-Loire parce que je savais qu’il n’y avait aucun établissement de ce genre dans cette commune » précise la gérante. Jennyfer propose des soins du corps et du visage et suit très régulièrement des formations pour suivre les évolutions du secteur et se perfectionner.

L’institut de beauté est resté fermé pendant toute la période de confinement. « J’ai continué à entretenir le lien avec mes clientes grâce à facebook. J’ai même organisé un petit concours de dessin permettant de gagner des bons d’achat ! ». Après la période de rush liée au déconfinement, l’institut retrouve peu à peu son rythme habituel. « Certaines clientes viennent moins souvent, mais j’ai maintenant de nouvelles habituées ». Les mesures sanitaires sont strictement appliquées dans l’institut. « À part pour quelques points très spécifiques, ces mesures n’ont pas changé ma façon de travailler. Je n’ai pas attendu le virus pour avoir un institut parfaitement propre et désinfecté ! » s’amuse la gérante.

▶️ RETROUVEZ L’INSTITUT BELLE Ô NATUREL :
◼️ au 7 rue Jean Jaurès à Neuvy-sur-Loire
◼️ sur son site internet
◼️ sur facebook